Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Contenu

AccueilTourisme > Les communesSaint-Germain-sur-Morin

Imprimer

Saint-Germain-sur-Morin

 
La Seigneurie de Saint-Germain appartenait aux religieux de l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés de Paris. Les Comtes de Champagne et de Brie leur avait concédé depuis longtemps.

Saint-Germain en images

Au Moyen-Age, St Germain-les-Couilly était le siège d’une paroisse du diocèse de Meaux, qui comprenait alors Montry et Esbly.

En 1096, Gauthier de Chambly, évêque de Meaux, abandonne l’autel et l’église du village à l’Abbaye de Saint-Germain des Prés de Paris, contre une redevance annuelle.

D’importantes fermes assuraient les grandes cultures, et possédaient souvent de grands troupeaux. La production de laine et de chanvre a fait vivre pendant au moins 3 siècles de nombreuses familles de tisserands.

Quelques vignes étaient également source de revenu, mais au début du XXème, le phylloxera les ayant détruites, elles furent remplacées par des vergers. A la fin du XIXeme, le commerce est lié au développement du port sur le Morin, à l’envoi vers Paris de produits du sol : céréales, vins, mais aussi pierre, bois, sable…

L’industrie est représentée par 2 moulins hydrauliques, 1 moulin scierie, et une usine de travail de la corne.

Avec la création de la ligne de chemin de fer et l’implantation de la gare à Saint-Germain en 1902, le village devient un lieu de villégiature pour les amateurs de calme et de beaux paysages, et des peintres s’y installèrent pour créer.

St Germain-les-Couilly prend le nom de St Germain-sur-Morin en 1915, après que le Conseil Municipal en ait fait la demande à cause des fréquentes confusions avec Couilly.

 

 Retour á la page précédente

Liens divers