Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Contenu

AccueilLes communes > EsblyPrésentation générale

Imprimer

Présentation générale

 
Esbly, commune de 6065 habitants, d’une superficie de 312 hectares, se situe à 45 kilomètres à l’est de Paris et à 8 kilomètres de Meaux.

Elle se rattache géographiquement au plateau de la Brie dont la Marne constitue la limite nord et se trouve sur la rive gauche d’un large méandre de la Marne.

Esbly appartient au canton de Crécy-la-Chapelle dépendant de l’arrondissement de Meaux.

La commune est accessible depuis Paris à partir d’un réseau de voirie confortable (RN34-RD5-RD239-RD45). La nationale 3 et l’autoroute A4 améliorent considérablement les contacts avec Paris et Meaux. La commune est desservie par une gare SNCF, des lignes régulières d’autocars à destination des communes du canton, une gare TGV et RER à Chessy.

En matière d’environnement et de paysage, le respect de la nature et la réduction des nuisances est un thème essentiel mettant en avant la nécessité de reconquête et de revalorisation des cours d’eau, la gestion et la ressource en eau (captage, assainissement), le traitement des déchets et l’atténuation des effets d’inondations. Ce dernier point intéresse fortement la commune d’Esbly puisqu’un tiers de sa superficie est en zone inondable, un espace qui est fortement marqué par la présence de l’eau avec 6 kilomètres de canaux et de rivières.

La commune est bordée au nord par la Marne, traversée du sud au nord par le Grand Morin sur 2 kilomètres et est coupée par le canal de Chalifert d’est en ouest. Il existe également un ru, le ru de Coupvray, qui a été busé dans sa partie traversant le centre-ville.

Le climat est de type océanique dégradé. Les vallées du Grand Morin et de la Marne constituent des unités plus sèches et plus chaudes que les plateaux, à l’abri des vents. La pluviométrie, de l’ordre de 600 mm/an, y est plus faible que sur le plateau briard.

 

Liens divers