Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Contenu

AccueilLes communesLa Haute-Maison

Imprimer

La Haute-Maison

 

Superficie : 1296 ha



Nbre et nom des habitants : 260 habitants



Altimonticien et Altimonticienne

Carte HAUTE MAISON {JPG}
Carte HAUTE MAISON

C’est sous la dénomination d’Alta Domus qu’apparaît le village au 13e siècle. La paroisse est créée en 1237. Aux 16e et 17e siècle, on l’appelle La Haute-Maison-en-Brie. La Haute Maison était autrefois une prévôté. Au 13e siècle, Jean et Hugues de Quincy élevèrent une chapelle dans la forêt du Mans. L’évêque de Meaux, Pierre de Cuisy, transforme en 1237 cette chapelle en église paroissiale. Vers la même époque, Guillaume et Pierre de Mareuil édifièrent une autre chapelle au lieu dit Rognon et la donnèrent aux religieux de Chambre-Fontaine qui y établirent un prieuré. Un acte de décès dressé en cette paroisse, le 26 mars 1668, qu’il y avait déjà à cette époque une école. Le seigneur de la commune enjoint, en effet, aux tuteurs d’y envoyer leurs pupilles. L’ancien château tombé en ruine et réédifié au 18e siècle contenait une prison et la salle d’audience de la justice, dont La Haute Maison était le siège. En 1789, La Haute-Maison fait partie de l’élection de Coulommiers. En 1830, une grande exploitation de 210 hectares de terre d’un seul tenant cultive sur une grande échelle les pommiers à cidre. La commune dispose alors d’un seul commerce qui rassemble diverses activités, avec une auberge-débit de boissons, un coiffeur et une épicerie-mercerie, un débit de tabac et un marchand de vins au détail. Le pain est vendu par une boulangère itinérante. La majeure partie de la population est de souche paysanne et s’adonne aux travaux de la ferme. Loin des voies de communication, elle fait partie de ces communes affectées par l’exode rural au 19e siècle. En l’espace d’un siècle, de 1840 à 1930, le village perd ainsi le quart de sa population.

Blason HAUTE MAISON {JPG}
Blason HAUTE MAISON

Le blason de la commune a été créé par Max Cornelise en 1998, alors Conseiller municipal.

Celui-ci est composé d’un écu divisé en quatre parties :

- Trois fleurs de lys sur fond azur représentant les Armes de l’Île-de-France ;
- Une vache noir sur fond d’or représentant l’élevage ;
- Deux gerbes d’or sur fond de gueules [Couleur rouge en terme héraldique] représentant la culture céréalière briarde ;
- Une épée d’or sur fond de sinople [Couleur verte en terme héraldique] symbole de l’appartenance à une abbaye fortifiée.


Il est surmonté d’un crancelin d’or (Fragment de couronne posé en bande) et accompagné de la devise ENSE ET ARRATRO signifiant par l’épée et par la charrue.

 

Liens divers