Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous-menu | Aller au menu outils | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Communauté de Communes du Pays Crécois

Recherche

Menu principal

Contenu

AccueilLes communesCondé-Sainte-Libiaire

Imprimer

Condé-Sainte-Libiaire

 
Superficie  : 215 hectares
Nbre et nom des habitants : 1 418 habitants « Condéens et Condéennes »

Etymologie de Condé :

Condé-Sainte-Libiaire Les Jardins communaux
Condé-Sainte-Libiaire Les Jardins communaux

Le nom de Condé doit son origine à un vieux mot celtique qui signifie « confluent ». C’est ainsi que notre Département La-Ferté-sous-Jouarre (au confluent de la Marne et au Petit Morin) s’appelait « Condé La Ferté » et Montereau (au confluent de la Seine et de l’Yonne) s’appelait « Condaté ».

logo mairie3
logo mairie3

Historique de Condé

Condé alias Condonteum-Sanctos-Liliaros est un village très ancien. Il avait déjà au XIIIème siècle le titre de paroisse, un acte de janvier 1258 relate en effet que Gilbert de Morbot de Compans cède à l’hôtel de Dieu de Paris deux arpents et demi de ses terres dans la paroisse de Condé.

Ce village dépendait à cette époque de la province de Champagne et de Brie. Par suite du mariage de Jeanne de Navarre, Comtesse de Champagne et de la Brie, avec Philippe Le Bel, Roi de France, le 16 août 1284, cette province fut réunie à la couronne.

A partir de cette époque, Condé est passé dans la partie de la Brie Champenoise qui dépendait de l’Ile de France. Avant la révolution, Condé était paroisse de l’Artchidicone de Brie, doyenne et conférence de Crécy, il dépendait du diocèse, bailliage, coutume, élection et subdélégation de Meaux, ainsi que la généralité de Paris et la maîtrise des Eaux et Forêts de Crécy.

 

 Retour á la page précédente

Liens divers